Opération "Refuges Mares"

Opération "Refuges Mares"

Habitats sensibles d'espèces à enjeux de patrimonialité (espèces protégées réglementairement ou inscrites sur liste rouge), les mares sont sans conteste menacées par l'évolution des territoires ; sur les deux dernières décennies, leur déclin est estimé entre 12 % et 21 % à l'échelle de la Bourgogne. Le Triton crêté (Triturus cristatus) est une des espèces particulièrement sensible à la disparition des mares ou à leur dégradation ; protégée et menacée (considérée comme vulnérable sur la Liste Rouge des Amphibiens de Bourgogne), le maintien de ses populations nécessite de préserver des mares et réseaux de mares fonctionnels. Il en est de même pour d’autres amphibiens, mais également de nombreux invertébrés par exemple.

Dans la continuité des campagnes d'amélioration des connaissances sur les mares et les Amphibiens, ce projet vise à conserver et protéger les mares et les réseaux de mares reconnus pour leurs enjeux de biodiversité en mettant en place des « refuges mares » sur des sites phares de la région mais aussi sur tout type de mare pour lesquelles les propriétaires sont engagés à mener de bonnes pratiques de gestion ; ce label et les outils qui y sont liés (panneau, convention, affiches…) seront développés entre 2016 et 2017 par la SHNA et le CENB dans le cadre du programme « Réseaux Mares de Bourgogne ».

Les objectifs fixés sont de :
- Porter à connaissance les enjeux sur les mares et les réseaux de mares de Bourgogne.
- Sélectionner des mares à enjeux particuliers.
- Conventionner sur des mares identifiées comme prioritaires (établissement de contacts avec les propriétaires et usagers des mares sélectionnées en vue d'établir des conventions refuges).
- Conventionner sur d’autres mares avec des propriétaires volontaires.
- Valoriser les mares conventionnées et les actions des propriétaires, communiquer sur l’opération.

Toutes les mares de Bourgogne peuvent être concernées, plus particulièrement, lorsqu’il s’agira d’une démarche active de recherche de conventionnement, au sein des régions naturelles identifiées comme prioritaires dans la stratégie RMB (Puisaye, Terre Plaine, Bazois). Les initiatives locales de conservation de mare constitueront donc également une priorité pour le conventionnement de « refuges mares ».

© Nicolas Varanguin© Nicolas Varanguin

Vous pouvez participer !

Vous pouvez participer !
Vous avez une mare et souhaitez qu’elle devienne un refuge ? La mare de votre village pourrait bénéficier de ce label ? Contactez-nous !

Contacts :
Benjamin GOURLIN – shna.benjamin@orange.fr – 03 86 78 79 87