Enquête sur le Lézard des murailles

Enquête sur le Lézard des murailles
1er juillet au 30 septembre

Qui est-il ?

Le lézard des murailles est un reptile de petite taille, d’environ 20 cm au maximum, de coloration brune variable. Le mâle a un réseau de marbrures brunes sur le corps, et en période nuptiale quelques ocelles bleus sur les flancs. Ceux de la femelle comportent une bande foncée encadrée de deux liserés clairs.

Lézard des murailles (Podarcis muralis) - © Ludovic Jouve


Ou peut-on le trouver ?

Il est inféodé aux milieux rocailleux : falaises, talus de pierres, rochers, éboulis. Il s’agit d’un animal thermophile, qui s’accommode de climats assez frais à condition de trouver des micro-habitats où règnent des conditions particulières.
On peut ainsi le dénicher potentiellement partout en Bourgogne, même en altitude. Très actif en journée, il est visible dès le printemps par beau temps et jusqu’à tard dans la saison.

Lézard des murailles (Podarcis muralis) © Alexandre Ruffoni

Pourquoi mener l’enquête ?

Nous connaissons très mal la répartition et l’état de ses effectifs. Il s’agit d’un lézard facilement observable, mais c’est paradoxalement pour ce genre d’espèces communes que nous possédons le moins de données.
Comme son nom l’indique, pendant longtemps, le lézard des murailles a pu profiter des habitats humains, semblables à son habitat naturel : murs, façades des bâtiments, ruines, écluses, perrés de ponts …
Malheureusement, l’urbanisation actuelle lui est défavorable. Les murs sont construits en parpaings ou en béton sans disjointements. Et la réfection des bâtiments fait disparaître les failles dans lesquelles il s’abritait.
Nous suspectons une évolution négative de ses populations et lançons donc une enquête pour dresser un état des lieux.

Pour participer à l'enquête

Saisissez vos observations d'oiseaux à la mangeoire en vous rendant dans "les enquêtes en cours" ci-dessous. Si l'enquête n'est pas en cours actuellement, rendez-vous ICI sur E-observations.