Rougegorge familier

Erithacus rubecula (Linnaeus, 1758)

Classification

  • ClasseOiseaux
  • OrdrePasseriformes
  • FamilleSaxicolidae
  • GenreErithacus
  • Espècerubecula
  • Nom scientifiqueErithacus rubecula
Données de l'espèce

Cartes, phénologie, nombre de données, etc...

Carte de l'espèce

  • Observations communales (toute période confondue)
  • Blanc : aucune observation signalée
  • Bleu : observations validées
  • Gris : observations en cours de validation
  • Rouge : vos observations
Morphologie

Taille : 14 cm de long et 20 à 22 cm d'envergure
Poids moyen : 16 à 22 g

Inutile de présenter le fameux Rougegorge, connu de tous et même des enfants... et pourtant, voilà bien un oiseau qui porte mal son nom ! Du moins, celui-ci est imprécis car sa poitrine est belle et bien orange. Le reste du plumage est majoritairement gris en brun et son gros œil noir se repère bien. Les jeunes tout juste sortis du nid présentent un plumage plus discret entièrement moucheté.

Habitat

Espèce purement forestière à l'origine, le Rougegorge familier a su s'adapter à d'autres habitats façonnés par l'homme : bocage, jardins et parcs urbains. Seule exigence même en forêt, la présence d'un étage arbustif dans la végétation. Ainsi, les grandes futaies au sous-sol totalement dégarni ne lui conviennent pas.

Période de reproduction

Bien qu'il puisse être vu en toute saison, le Rougegorge est un migrateur dans toute l'Europe du Nord et de l'Est. Ainsi, le Rougegorge que l'on voit toute l'année dans son jardin n'est très sûrement pas le même oiseau, mais plusieurs se succédant (sauf d'avril à juillet où chaque couple est bien installé et très territorial). Fait très rare chez les oiseaux, la femelle chante tout autant que le mâle, du moins avant la ponte. Les premières pontes ont lieu mi avril et perdurent jusqu'en juillet, voire août.

Régime alimentaire

Le Rougegorge se nourrit surtout au sol, en sautillant, d'insectes, d'araignées, de vers, de baies et graines (l'hiver).

Relation avec l’homme

Si le nom complet de l'oiseau est le Rougegorge "familier", ce n'est pas pour rien. Ce ne sont pas les jardiniers, habitués à être accompagnés par le petit oiseau durant leurs activités, qui diront le contraire ! Pour le Rougegorge, il n'y a pas meilleur perchoir que le manche d'une bèche planté sur une pièce fraîchement retournée. Entre eux, les Rougegorges savent par contre être très agressifs : les combats sont monnaie courante et peuvent s'achever sur la mort de l'un des deux rivaux. Il est inscrit sur la liste des espèces protégées en France.

Réseau trophique

L'Epervier d'Europe est un prédateur certes redoutable pour le Rougegorge, mais le nombre d'oiseaux tués par les chats domestiques est sans doute très largement supérieur.

Répartition géographique

Le Rougegorge familier vit des îles de l'Atlantique jusqu'en Asie centrale, mais seules les populations d'Europe de l'Ouest et du bassin méditerranéen sont sédentaires. Il est présent sur toute la Côte d'Or.



Fiche rédigée par Antoine Rougeron (LPO Côte-d'Or)

Photothèque Rougegorge familier
Rougegorge familier Erithacus rubecula - photo : Michel Foulon
Rougegorge familier (Erithacus rubecula)
Rougegorge familier (Erithacus rubecula)
Rouge gorge ,en Bresse 2013
Rouge gorge,en Bresse 2013
Rougegorge familier (Erithacus rubecula)
Rougegorge familier (Erithacus rubecula)
Rouge gorge - petit lac de Pannecière
Erithacus rubecula
Ajouter un média
Bibliographie Rougegorge familier