Râle d'eau

Rallus aquaticus Linnaeus, 1758

Classification

  • ClasseOiseaux
  • OrdreGruiformes
  • FamilleRallidae
  • GenreRallus
  • Espèceaquaticus
  • Nom scientifiqueRallus aquaticus
Données de l'espèce

Cartes, phénologie, nombre de données, etc...

Carte de l'espèce

  • Observations communales (toute période confondue)
  • Blanc : aucune observation signalée
  • Bleu : observations validées
  • Gris : observations en cours de validation
  • Rouge : vos observations
Morphologie

Taille : 22 à 28 cm de long et 38 à 45 cm d'envergure
Poids moyen : 85 à 190 g

Parents des marouettes, autres oiseaux piéteurs des zones marécageuses, le Râle d'eau est toutefois nettement plus grand et possède un long bec rouge. Ses autres caractéristiques sont sa tête et sa poitrine grise, son dessus brun strié de noir et ses flancs barrés de noir et de blanc. Le dessous de la queue, tenue constamment relevée, est de couleur crème.

Habitat

Le Râle d'eau est un oiseau des marécages : roselières, saulaies inondées avec iris, parfois aussi bras morts des rivières lentes. En période de migration, on peut le rencontrer dans des milieux plus variés, parfois même secs (broussailles).

Période de reproduction

Le Râle d'eau possède un répertoire vocal très riche, et peut être assez bruyant, ce qui trahit sa présence. L'oiseau vit caché, ainsi il est très difficile de prouver sa reproduction avec des indices très probants. Souvent, l'ornithologue devra se contenter de noter l'espèce dans un habitat favorable entre avril et juillet, sa période de reproduction, pour la supposer. Les quelques nids découverts en Bourgogne l'ont tous été entre fin avril et fin mai. La femelle pond souvent entre 6 et 9 œufs.

Régime alimentaire

Le Râle d'eau est un opportuniste : si les vers, insectes, crustacés et mollusques constituent sa nourriture principale, il sait aussi profiter des rencontres qu'il fait au fil de ses prospections pour consommer des poissons, oisillons, ou végétaux.

Relation avec l’homme

Le Râle d'eau est une espèce encore assez méconnue, dont le statut ne semble toutefois pas défavorable. Il fait partie des espèces chassables.

Réseau trophique

Bien que ses moeurs très discrètes et semi-aquatiques le mettent à l'abri de nombreux prédateurs, on peut supposer que le Busard des roseaux s'empare au moins de temps à autre de quelque jeune Râle d'eau imprudent.

Répartition géographique

Le Râle d'eau se retrouve depuis l'Europe de l'Ouest jusqu'à l'Asie Centrale, en évitant toujours les régions à hivers trop froids.



Fiche rédigée par Antoine Rougeron (LPO Côte-d'Or)

Photothèque Râle d'eau
Râle d'eau à Appoigny (89) le 18 août 2018
Râle d'eau (Rallus aquaticus)
Râle d'eau
Râle d'eau
râle d'eau
Ajouter un média
Bibliographie Râle d'eau