Merle noir

Turdus merula Linnaeus, 1758

Classification

  • ClasseOiseaux
  • OrdrePasseriformes
  • FamilleTurdidae
  • GenreTurdus
  • Espècemerula
  • Nom scientifiqueTurdus merula
Données de l'espèce

Cartes, phénologie, nombre de données, etc...

Carte de l'espèce

  • Observations communales (toute période confondue)
  • Blanc : aucune observation signalée
  • Bleu : observations validées
  • Gris : observations en cours de validation
  • Rouge : vos observations

Un dimorphisme sexuel bien visible, le mâle est noir avec le bec et un cercle orbital jaunes et la femelle brun foncé avec une gorge blanchâtre. Le juvénile est brun pâle très rayé. Au sol, l'oiseau se déplace en sautillant. Il émet des cris variés tac tac tac d'alarme surtout à la tombée de la nuit, des tictictic tchouc... Virtuose, le chant, émis de janvier à avril, est mélodieux, flûté, sonore et variable. La construction des nids a lieu en mars et se poursuit jusqu'en juillet. Le nid est construit dans un arbre, un buisson, voire par terre. En moyenne, la femelle y dépose trois à cinq oeufs qui seront couvés une quinzaine de jours. L'élevage des jeunes durera un mois. Le merle est très sensible aux dérangements qui provoquent l'abandon du nid. Il est présent dans une grande variété de milieux pourvu qu'il dispose de buissons pour y construire son nid. Son alimentation est variée, des lombrics, des invertébrés divers (larves d'insectes, escargots,...), fruits et baies, des graines et des déchets de viande. Partiellement sédentaire, le merle est commun en Morvan.

Statut en Bourgogne : Migrateur partiel, c'est un hivernant, un nicheur et un migrateur très commun.

Statut de protection : Espèce chassable en France.

Photothèque Merle noir
Merle noir en plein chant à la cime d'un sapin
Combat de merles - Barnay (71)
Merle
Merle noir, Nièvre, 10 février 2013.
Magnifique dans la lumière matinale.
merle
Sonothèque Merle noir
Ajouter un média