Coccinelle à 7 points, Coccinelle

Coccinella septempunctata Linnaeus, 1758

Classification

  • ClasseInsectes
  • OrdreColeoptera
  • FamilleCoccinellidae
  • GenreCoccinella
  • Espèceseptempunctata
  • Nom scientifiqueCoccinella septempunctata
Données de l'espèce

Cartes, phénologie, nombre de données, etc...

Carte de l'espèce

  • Observations communales (toute période confondue)
  • Blanc : aucune observation signalée
  • Bleu : observations validées
  • Gris : observations en cours de validation
  • Rouge : vos observations

Taille : adulte 5-8 mm ; larve jusqu’à 12 mm

Classification

Classe : Insectes
Ordre : Coléoptères
Famille : Coccinellidés
Genre : Coccinella
Espèce : septempunctata
Nom scientifique : Coccinella septempunctata

Morphologie

Le corps des coccinelles est bombé, elles ont la tête noire rétractée dans le pronotum (premier segment du thorax), des pattes courtes. Les élytres (ailes antérieures coriaces) de la Coccinelle à 7 points sont d’un rouge vif et brillant, elles présentent… sept taches noires : trois sur chacune des deux élytres et une plus grosse à la jointure accolée à deux taches blanches. La larve est grise, tachée de jaune-orange.

Habitat

Cette espèce est ubiquiste, elle fréquente différents milieux : nos jardins, les zones cultivées, les lisières et forêts etc. Les adultes se rassemblent souvent pour hiberner dans les fissures de bois, dans la litière, parfois dans nos habitations. Ils en sortent généralement en avril.

Reproduction

La Coccinelle à 7 points a une génération annuelle. La femelle pond au total plusieurs centaines d’œufs ovales, d’environ un millimètre et de couleur jaune, qu’elle dispose verticalement, en groupes, sur la face inférieure des feuilles des plantes et à proximité des colonies de pucerons. Après environ cinq jours, selon les conditions climatiques, les larves apparaissent. Plus tard, après plusieurs mues, on peut les voir errer sur les feuilles à la recherche d’un endroit, un support rigide et inerte, où elle se fixe et se nymphose. Les adultes émergent une à deux semaines plus tard.

Régime alimentaire

A l’état larvaire comme à l’état adulte, cette coccinelle est un carnivore à fort appétit, elle se nourrit principalement de pucerons.

Relation avec l’Homme

La Coccinelle bénéficie de la sympathie des Hommes, elle est un auxiliaire des cultures bien connu et très utilisé dans l’agriculture biologique en raison de son efficacité.

Réseau trophique

Le suc jaunâtre pimenté d’alcaloïde que les coccinelles sécrètent pour dissuader leurs potentiels prédateurs, petits mammifères insectivores et oiseaux, est très efficace. Une petite guêpe et une minuscule mouche contournent la difficulté en pondant leurs œufs dans le corps des coccinelles, leur larve parasite se développe alors aux dépends du Coléoptère.

Répartition géographique

La Coccinelle à 7 points est abondante et présente partout en France.

Photothèque Coccinelle à 7 points, Coccinelle
Coccinelle à 7 points (Coccinella septempunctata)
Ajouter un média
Bibliographie Coccinelle à 7 points, Coccinelle

SIRUGUE D. & GOURLIN B. (coord.), 2016, La faune sauvage de Côte-d'Or, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 14 : 488

BEGUINOT J., Dimanche 14 septembre 2014, Bêtes à bon Dieu, Article de presse, Bien Public, Journal de Saône-et-Loire et Journal du Centre : 1

LE MONNIER Y. &LIVORY A. , 2003, Atlas des Coccinelles de la Manche, Bulletin d'Association, Manche Nature, Supplément au bulletin trimestriel de l'Association L'Argiope : 206 p.

TRONQUET M. et al., 2014, Catalogue des Coléoptères de France, Bulletin d'Association, Association Roussillonnaise d’Entomologie : 1052p.