Carabe doré (Le)

Carabus auratus Linnaeus, 1761

Classification

  • ClasseInsectes
  • OrdreColeoptera
  • FamilleCarabidae
  • GenreCarabus
  • Espèceauratus
  • Nom scientifiqueCarabus auratus
Données de l'espèce

Cartes, phénologie, nombre de données, etc...

Carte de l'espèce

  • Observations communales (toute période confondue)
  • Blanc : aucune observation signalée
  • Bleu : observations validées
  • Gris : observations en cours de validation
  • Rouge : vos observations

Longueur : 21 à 24 mm

Classification

Classe : Insectes
Ordre : Coléoptères
Famille : Carabidés
Genre : Carabus
Espèce : auratus
Nom scientifique : Carabus auratus

Morphologie

Le Carabe doré est de forme oblongue. La tête, le thorax et les élytres (ailes antérieures coriacées) sont de couleur verte avec des reflets métalliques. Les élytres sont allongés, chacun striés de trois lignes saillantes. Les pattes ont une couleur rouge orangé, les mandibules sont acérées. Communément appelé « Jardinière » ou « Sergent », le Carabe doré ne vole pas, ses ailes postérieures sont rudimentaires.

Habitat

Le Carabe doré vit dans les jardins, les champs cultivés ainsi qu’en forêt, les adultes sont principalement visibles de mai à juillet.

Reproduction

Les femelles de carabes pondent dans le sol et les larves y effectuent leur développement. Les adultes émergent au printemps.

Régime alimentaire

Le Carabe doré est carnivore, c’est un excellent prédateur d’invertébrés du sol tels que les limaces, les escargots, les vers de terre, ainsi que les hannetons. Ce régime alimentaire le rend très utile pour l’agriculture.

Relation avec l’Homme

Cet auxiliaire des cultures très précieux subit les effets de l’utilisation des pesticides et herbicides, aussi bien dans les cultures que dans les jardins. Quant au travail mécanique du sol, le labour profond contribue à la destruction des larves du Carabe. Autrefois très connu, cet insecte l’est moins aujourd’hui et voit ses populations diminuer.

Répartition géographique

Le Carabe doré est commun dans toute la France.

Photothèque Carabe doré (Le)
Carabe doré (Carabus auratus)
Ajouter un média
Bibliographie Carabe doré (Le)

SIRUGUE D. & GOURLIN B. (coord.), 2016, La faune sauvage de Côte-d'Or, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 14 : 488

AUBER L., 1976, Atlas des Coléoptères de France, Belgique, Suisse, Ouvrage, Société nouvelle des Editions Boubée, Paris : 261p.

BOHAN D. & CHARALABIDIS A., Dimanche 25 janvier 2015, Un petit carabe prometteur, Article de presse, Bien Public, Journal de Saône-et-Loire et Journal du Centre : 1

CHINERY M., 2005, Insectes de France et d'Europe occidentale, Ouvrage, Éd. Arthaud, Paris : 320p.

GOIX J., 1992, Ces insectes, que sont-ils devenus ?, Revue scientifique, Insectes, 85 (2) : 25-27

LOUBÈRE M. & PROST M., 2013, Inventaire des coléoptères carabiques du Grand Dijon et de Côte-d’Or, Revue scientifique, Bourgogne-Nature, 18 : 193-205

TRONQUET M. et al., 2014, Catalogue des Coléoptères de France, Bulletin d'Association, Association Roussillonnaise d’Entomologie : 1052p.