Conservation territoriale des réseaux de mares à enjeux majeurs en Bourgogne

Conservation territoriale des réseaux de mares à enjeux majeurs en Bourgogne

Grâce aux missions de connaissance réalisées au titre de l'OFAB, de nombreuses données naturalistes sont à présent disponibles ; certaines d'entre elles alertent quant à la présence d'enjeux de biodiversité majeurs et menacés sur le territoire Bourguignon.
Les importantes connaissances déjà acquises en Bourgogne sur les réseaux de mares à enjeux et sur les populations d’Amphibiens ou d’Odonates menacés, dans le cadre du programme « Réseaux Mares de Bourgogne » ont permis d’identifier les secteurs prioritaires d’intervention.

Le programme de conservation territoriale des réseaux de mares à enjeux majeurs a été lancé en 2016. La stratégie d’intervention est la suivante :
- Identification et délimitation des territoires pressentis pour leurs enjeux particuliers pour la faune des milieux humides et ses habitats (lien avec les territoires prioritaires RMB).
- Mise au point et application d'une méthode de hiérarchisation des secteurs identifiées pour leurs enjeux particuliers (populations d’espèces patrimoniales/menacées, réseaux de mares remarquables, niveau de menace important).
- Synthèse de l'ensemble des données naturalistes connues sur les secteurs prioritaires : faune, flore/habitats et fonge ; la priorité sera donnée aux espèces à enjeu. Plusieurs outils et partenaires seront mobilisés : BBF (gestion SHNA), groupes informels d'études ciblés sur certains taxons bourguignons (GOB, GCB, GLB, GLIBB, etc.), Base Flora (gestion CBNBP).
- Sectorisation des territoires selon les types d'actions à prévoir (porter à connaissance, sensibilisation, animation, restauration, conservation) ; cette phase de travail s'appuiera sur l'analyse des données synthétisée (analyse simple pouvant être complétée par une étude des potentielles connectivités écologiques).

Ce programme englobe plusieurs volets d’actions :

Sensibilisation / Alerte / Transmission des enjeux
Proposée en priorité aux acteurs territoriaux (collectivités, agriculteurs, chasseurs/pêcheurs, etc.) et en lien avec les structures compétentes sur les thématiques naturalistes hors faune, la sensibilisation du public est pressentie comme incontournable pour faire connaître les enjeux de biodiversité locale et responsabiliser chaque citoyen à son égard. Cette sensibilisation passe tant par les canaux passifs (expositions, documentations, articles de presse, notes en mairie) qu'actifs (réunions/conférences, sorties grand public, rencontres avec les acteurs locaux et propriétaires, etc.). La transmission des informations (notamment aux propriétaires/exploitants) liées aux espèces et habitats d’espèces protégés (particulièrement les amphibiens, dont le Triton crêté) sera un des leviers d’action pour assurer le maintien des milieux sensibles.

Restauration / Conservation
Dans l'optique d'entretenir ou de rétablir dans un état acceptable les systèmes écologiques menacés d'intérêt particulier pour la faune, l'initiation de projets de conservation ou de restauration, leur réalisation et le suivi de leur efficacité par le maintien d'un dialogue au niveau local apparaît nécessaire. L'accompagnement de telles actions au niveau local réponds à la volonté de limiter l'érosion de la biodiversité en-dehors des espaces bénéficiant déjà d'une animation locale en faveur de la biodiversité.

Il a été décliné dans un premier temps sur le territoire du Contrat Global Cure-Yonne (sur les parties Terre Plaine/Bazois) et sur le canton d’Arnay dès 2016, en lien direct avec les enjeux de conservation des populations de Triton crêté et espèces associées.

Bocage et réseaux de mares du Bazois © Daniel SirugueMâle chanteur de Rainette verte dans une mare © Nicolas Varanguin

Contacts :
Nicolas VARANGUIN – shna.nicolas@orange.fr – 03 86 78 79 44