[PARTICIPER] Enquête "Premiers papillons"

Retour à la liste

Les adultes de papillons de jour sont observables à la belle saison mais pas que... Ainsi en hiver et au début du printemps lors de belle journées les premiers adultes volant montrent le bout de leurs antennes.

Pourquoi certains papillons sont observables plus tôt ?

Les papillons vivent toute l'année que ce soit sous forme d'œufs, chenilles, chrysalides ou adultes et ce en fonction des espèces. Ainsi les stratégies pour passer l'hiver sont diverses. Si la plupart des espèces de Bourgogne hivernent à des stades autres qu'adulte, un petit nombre d'entre eux a tout de même choisi cette option comme la Grande Tortue, la Petite Tortue, le Paon-du-jour, le Morio, le Robert-le-Diable et le Citron. A cette saison, ils sont tout de même très peu actifs excepté lors de belles journées ou dès la fin de l'hiver. D'autres espèces, migrent, un peu comme les oiseaux, mais sur plusieurs générations, comme le Vulcain et la Belle-Dame. Elles sont souvent présentes en quantité au début printemps. Enfin, un certain nombre d'espèces se métamorphose tôt à cette période pour voler dès les premiers beaux jours comme l'Aurore.

Où les trouver ?

La plupart du temps, lors des belles journées, ces espèces recherchent des secteurs bien exposés : pelouses, jardins, bordures de champ, chemins, pierriers, carrières, et dans les milieux où ils pourront se nourrir.

Pourquoi mener l'enquête ?

La plupart des espèces de papillons présentes en Bourgogne ont vu leur population diminuer au fil des dernières décennies. Le Morio (Nymphalis antiopa) en est un bon exemple! Il est actuellement considéré comme en danger d’extinction en Bourgogne. Il est donc primordial d’évaluer les tendances de ces espèces et d’identifier leur répartition en Bourgogne. Cette enquête nous permet par ailleurs de suivre de près chaque année leur période d'apparation, leur phénologie étant susceptible d'évoluer en fonction de l'évolution du climat.

Morio (Nymphalis antiopa) © Daniel Morel
Qu’avez-vous vu du côté de chez vous ?

Nous vous invitons à noter vos observations de papillons en vous rendant dans les enquêtes en cours ci-dessous, ou bien si vous êtes déjà saisisseur, de vous rendre directement sur E-Observations.

Votre aide nous est indispensable dans l’inventaire de la faune sauvage de Bourgogne ! Cette enquête se terminera le 15 avril, n’hésitez pas à y participer!

Plus d'informations sur les papillons

Vous ne connaissez pas les papillons ? rendez-vous sur la page de présentation de l'enquête où vous découvrirez quelques photos pour apprendre à les reconnaître.