Ma cétoine est-elle vraiment dorée ?

Retour à la liste

Note d'identification E-Observations

Ma cétoine est-elle vraiment dorée ?

La Cétoine dorée (Cetonia aurata) est de loin la cétoine la plus fréquente en Bourgogne. Sa coloration n'est pas toujours dorée, elle peut varier selon les individus: verte, dorée, rouge, voire presque violacée, parfois même bicolore. Les marques blanches sur les élytres sont également variables, plus ou moins prononcées...

Il existe cependant d'autres cétoines, moins fréquentes, mais morphologiquement très proches, avec lesquelles il peut y avoir une confusion. Le critère pour les distinguer n'est donc pas celui de la couleur.

Comment identifier de façon certaine une Cétoine dorée ? Le critère est simple, mais cela nécessite de la saisir entre 2 doigts et de la retourner pour voir sa face ventrale : les cétoines possèdent une "saillie mésosternale", localisée entre la 2ème paire de pattes, de forme caractéristique chez Cetonia aurata : elle est ronde comme une petite bille comme on le voit sur l'individu des photos ci-dessous.

Chez les autres espèces de cétoines, cette "saillie mésosternale" est aplatie ou triangulaire. Voici quelques exemples sur les photos ci-dessous :

En vérifiant ce critère, et si vous avez bien affaire à Cetonia aurata, vous pouvez aussi facilement préciser le sexe : s’il existe un sillon longitudinal sur l’abdomen, c’est un mâle (photo ci-dessous) ; s’il n’y en a pas (comme sur la première photo présentant la saillie chez Cetonia aurata), c’est une femelle !

Pour plus d'informations sur l'espèce, sa répartition connue en Bourgogne et savoir si elle a déjà été observée sur votre commune, rendez-vous sur l'encyclopédie de la nature et les cartes communales par espèce.

Vous avez vu une cétoine dorée qui n'est pas connue sur votre commune ? Transmettez nous cette donnée grâce à E-Observations !


Fiche rédigée par Benoît Martha.