[ACTU'] Le Groupe SOS Amphibiens Bourgogne prêt pour 2019

Retour à la liste

Le Groupe SOS Amphibiens Bourgogne prêt pour 2019

Le lundi 19 novembre, le Groupe SOS Amphibiens Bourgogne s’est réuni à la Maison du Parc de Saint Brisson. Objectif : faire le bilan de l’année 2018 et se préparer pour l’année 2019.

Protéger les amphibiens en migration

Chaque année, les premiers redoux de février et mars tirent les amphibiens de l’hibernation et sonnent le début de la période de reproduction. Les voilà qui migrent vers les milieux aquatiques pour s’accoupler. A cette période, on peut les compter en milliers, écrasés sur certaines routesqui les séparent de leur destination. Depuis 2012, la Société d’histoire naturelle d’Autun anime le Groupe SOS Amphibiens de Bourgogne qui rassemble plusieurs associations et bénévoles* investie dans cette cause.

Des actions un peu partout en Bourgogne

En 2018, associations et bénévoles du Groupe SOS Amphibiens Bourgogne ont menées 13 actions pour protéger les amphibiens en migration: ramassage en soirée, déviations de la circulation, ou pose de barrières-pièges – les amphibiens sont piégés avant leur traversées et sont ensuite transporter chaque matin de l’autre côté de la route -.
Bien que tous les dispositifs ne permettent pas de compter précisément le nombre d’amphibiens sauvés, les effectifs se comptent en centaine et millier d’amphibiens protégés !Certaines des portions de routes concernées sont très circulantes et engendreraient une mortalité très forte si aucune action n’était menée.

Et pour 2019 ?

Les actions se préparent un peu partout en Bourgogne sur les points noirs connus. Chacun peut rejoindre une actionencontactant le Groupe SOS Amphibiens.
Chacun peut transmettre ses observations d’amphibiens grâce au formulaire en ligne E-Observations ou par le formulaire de l’enquête Amphibiens sur les routes, en ligne dès février.

Le Groupe SOS Amphibiens Bourgogne, qu’est ce que c’est ?

Depuis 1998, la Société d’histoire naturelle d’Autun mène un inventaire des sites d’écrasement d’amphibiens en Bourgogne. Au total, ce sont 7 711 données d’amphibiens sur route qui sont consignés dans la Bourgogne Base Fauna gérée par la SHNA dans le cadre de l’Observatoire de la Faune Sauvage de Bourgogne.
L’analyse de ces données permet de faire apparaître les « points noirs » de Bourgogne: les sites où les écrasements d’amphibiens sont les plus importants. Ces informations sont retransmises aux associations et bénévoles investisdans des actions de sauvetages*, ainsi qu’aux structures institutionnelles.
Ensemble, ils forment depuis 2012 le Groupe SOS Amphibiens de Bourgogne.

* Associations membres du Groupe SOS Amphibiens de Bourgogne et menant des actions de sauvetages (2018) :
Association de la Préservation de la Nature et de l'Environnement de Bellechaume, Groupe Naturaliste Universitaire de Bourgogne, Le Ruban Vert, Ligue de Protection des Oiseaux de l’Yonne, Maison de l'Environnement entre Loire et Allier, Société d’histoire naturelle d’Autun, Société d’histoire naturelle du Creusot.

* Bénévoles membres du Groupe SOS Amphibiens de Bourgogne et menant des actions de sauvetage :
Daniel Bourget, Jack Bourrand, Béatrice Golfier, Roger Huard, Valérie Jallet, Aymeric Joffroy, Daniel Magnin, Patrice Meunier, Médéric Minotte, Nicolas Peretti, Christian Quatre, Clotilde Rouanet, Alexis Veldemann.