A la recherche des petites abeilles !

Retour à la liste

A la recherche des abeilles !

Andrena marginata est une petite abeille, rare, même si probablement sous-estimée car discrète. Sa présence en Bourgogne vient d'être confirmée par une observation récente à Saint Germain-du-Bois (71) !

C'est une abeille caractéristique, de 10 mm, à l'abdomen rouge, avec le premier segment noir chez la femelle, dont les pattes arrières sont souvent couvertes de pollen blanc. Le mâle présente quelques marques noires supplémentaires sur l'extrémité de l'abdomen, et ne transporte pas de pollen.

Femelle (à gauche) et mâle (à droite) d'Andrena marginata © Benoit Martha

Ce qui est plus caractéristique encore, c'est sa période d'activité, d'août à septembre voire octobre, alors que la plupart des andrènes sont printanières, ainsi que son régime alimentaire : elle butine exclusivement les dipsacacées (succise, knautie, scabieuse).

Si bien qu'observer une petite abeille à l'abdomen rouge qui collecte du pollen sur les dipsacacées à la fin de l'été, il y a peu de chance de vous tromper, ce qui est rare chez les abeilles !

© Benoit Martha

Vous l'avez trouvée ? Ne vous arrêtez pas là ! Ouvrez encore plus les yeux, surtout si elle est en grand nombre : vous trouverez peut-être Nomada argentata, son abeille "coucou", rouge et noire avec une pilosité aux reflets argentés, encore plus rare, qui parasite les nids d'A. marginata.

Nomada argentata © Steven Falk

Parmi les pièges possibles, un butineur à l'abdomen rouge fréquente souvent les dipsacacées en cette période : la syrphe Rhingia campestris : ne vous laissez pas tromper !

Femelle de Rhingia campestris © Catherine Reymonet

Vous avez vu l'une de ces espèces ? Alors sortez vos appareils et joignez vos plus belles photographies à vos E-observations !